• 20h30Mercredi 22 mars 2017
  • 20h30Jeudi 23 mars 2017
Musique et danse

1080 - Art de la fugue

Scène nationale d'Orléans

Mié Coquempot

Nouveau défi chorégraphique de Mié Coquempot sur l’œuvre monumentale de Bach.

Les spectateurs de la Scène nationale d’Orléans ont déjà apprécié le dialogue étincelant de la chorégraphe Mié Coquempot avec la musique contemporaine de Pierre Henry. Dans sa nouvelle pièce, 1080 – Art de la fugue, elle relève pour la première fois le défi de se confronter à la musique classique.

À un monument : BMW 1080 de Jean-Sébastien Bach.
Soit un aboutissement dans l’art contrapunctique du compositeur, envisagé par Mié Coquempot comme “un traité”, voire “un testament”.

Dans son état laissé toutefois inachevé, elle perçoit un appel possible à “une utopie révélée”. Dix danseurs sur le plateau en incarnent la structure sociale. Une analyse musicale très attentive inspire d’entendre avant tout une cohésion, une forme possible pour l’harmonie humaine. Mais en embrassant l’espace, un traitement chorégraphique impose de penser aussi un éclatement de la forme. Superbe tension. Enjeu captivant.

> Rencontre avec les artistes à l'issue du spectacle mercredi 22 et jeudi 23 mars

> Teaser du spectacle

> Interview de la chorégraphe Mié Coquempot sur France 3 Centre-Val de Loire - mardi 21 mars 2017

  • Compagnie K622
  • Chorégraphie Mié Coquempot
  • Musique Jean-Sébastien Bach – BWV 1080 interprété par Evgeni Koroliof
  • Interprétation Julien Andujar, Jérôme Brabant, Ashley Chen, Alexandra Damasse, Charles Essombe, Léa Lansade, Philippe Lebhar, Maud Pizon, Nina Vallon, Pascal Saint-André
  • Textes Cynthia Fleury, Mié Coquempot, Maud Pizon, Nina Vallon, Léa Lansade, Jérôme Brabant
  • Assistante à la chorégraphie Audrey Bodiguel
  • Lumières Françoise Michel
  • Costumes La Bourette - Pascal Saint-André

Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif B - Tarif réduit à 20 € pour les abonnés de la Saison BACH – Orléans Bach Festival (sur présentation de leur carte d’abonnement lors du retrait des places)
Durée 1h25
Salle Barrault