• 20h30mardi 24 Novembre 2015
  • 20h30mercredi 25 Novembre 2015

Petit psaume du matin

Scène nationale d'Orléans

Josef Nadj

Dans le cadre de Traverses, 16e semaine chorégraphique − Centre chorégraphique national d’Orléans

  • Chorégraphie Josef Nadj
  • Interprétation Dominique Mercy, Josef Nadj
  • Musiques traditionnelles Cambodge, Macédoine, Roumanie, Égypte, Hongrie, Michel Montanaro Maria (extraits), Igor Stravinsky Tango (Éditions Alphonse Leduc et Compagnie)
  • Lumière Rémi Nicolas, assisté de Xavier Lazarini
  • Costumes Bjanka Ursulov

Mardi 24, mercredi 25 novembre 20h30 - Salle Barrault
Renseignements et location 02.38.62.75.30
Tarif C
Durée 1h


Il est extrêmement précieux de retrouver, ou découvrir Petit psaume du matin quinze ans après sa création. Ce duo signé par Josef Nadj est, par excellence, fruit de sa propre histoire. Dominique Mercy, danseur, y passa commande à Josef Nadj, chorégraphe, pour qu’il lui compose un solo.
À l’épreuve du studio, les rôles se déplacèrent, le chorégraphe passant à l’interprétation d’un solo en devenir duo. Et quel duo!

Droit issu de la danse classique, le français Dominique Mercy a mué en immense interprète des pièces tourmentées de Pina Bausch, l’allemande. Et c’est en France que Nadj épouse une danse contemporaine qu’il nourrit d’un parcours frotté à tous les arts, dans les entrelacs centre-européens de ses origines. Nomades du sens, mosaïstes des imaginaires, ces deux géants de la scène européenne infusent l’effervescence du siècle à l’échelle de leur rencontre.

> Rencontre avec les artistes à l'issue du spectacle, mercredi 25 novembre (salle Le Kid)

> Projection vidéo
Josef Nadj en création
Du mercredi 25 novembre au samedi 5 décembre de 14h à 20h30 (fermé dimanche 29 novembre) - salle Le Kid
Journaux vidéo / Accompagnant Josef Nadj dans son travail de création, Thierry Thibaudeau met en place le projet de journaux vidéos composés d'images captées en répétition, et nous permet d'approcher ces moments de recherche, de composition chorégraphique et de mise en scène. Rétrospective / La projection de tableaux-vidéo nous invite à voyager à travers l’œuvre de l'artiste depuis Canard Pékinois (1987) jusqu'à Pour Dolores (2015)

> Extrait vidéo du spectacle Petit psaume du matin