• 15h00Samedi 24 octobre 2020

Anita Farmine

la Scène nationale d'Orléans

Jazz à l'Évêché

Un temps suspendu lors de la saison 2019/20, l’aventure des Samedis reprend avec une proposition qui donnera une large place aux musiques du monde, tout en restant fidèle aux esthétiques qui firent les belles heures des Samedis du jazz, en partenariat avec l’Association O’Jazz. Les Samedis « nouvelle formule » englobent autant les musiques traditionnelles et savantes que les musiques des scènes émergentes, entre héritages culturels et tendances actuelles : l’occasion d’un voyage musical, cap sur l’Argentine, le Kurdistan et le Massif central. Nous écouterons également les concerts des lauréats Jazz Migration, dispositif d’accompagnement de jeunes musiciens de jazz, mais aussi les reports de ceux qui étaient prévus pour Jazz or jazz 2020. Cette proposition est complétée par trois concerts prévus par la Ville d’Orléans pour Jazz à l’Évêché.

Découvrez le clip du titre Azadi de Anita Farmine

C’est sur des chemins vivifiants que court le chant d’Anita Farmine, artiste franco-iranienne au feeling très personnel, mélange d’inspiration et d’énergie solaire. Le répertoire de son nouvel album Seasons, imprégné de musiques persanes, mêle aujourd’hui ses influences européennes (pop électro) et orientales. Certains de ses textes, sont tirés de recueils de poètes contemporains iraniens et français et évoquent le cycle des saisons, les cycles de la vie et ses secrets.


Chant, daf, dyereh (percussions iraniennes) Anita Farmine
Guitare Régis Savigny
Basse Bruno Ramos
Piano, claviers Jean Chrisotphe Briant
Batterie Pierre Erwan Grenet


Samedi 24 octobre 15h − Hall du Théâtre
Gratuit (pas de réservation possible, jauge limitée en raison de la situation sanitaire actuelle)
Afin de permettre à un maximum de personnes d'assister au concert, ce dernier sera filmé en plan fixe et retransmis sur l'écran géant de notre façade.
Durée 1h environ

Ce concert est réalisé en partenariat avec la Ville d’Orléans dans le cadre du report de Jazz à l’Évêché.