Retour sur le site du théâtre
  • 20h30Samedi 20 juin 2020
  • 16h00Dimanche 21 juin 2020

Annulation - A choeur ouvert

Orchestre Symphonique d'Orléans

Chœur Symphonique du conservatoire


JEAN-SÉBASTIEN BACH
Cantate BWV 80 « Ein feste Burg ist unser Gott » (Notre Dieu est une solide forteresse)
Le 31 octobre 1724, jour de la fête de la Réforme en Saxe, J.S. Bach donne la cantate Ein feste Burg ist unser Gott, qu’il a composée pour l’occasion en se basant sur le choral éponyme de Martin Luther. Il compose notamment un chœur d’entrée grandiose, qui énonce majestueusement la première strophe du choral emblématique de Martin Luther.

JEAN-CHRISTOPHE BACH
Motet « Herr, nun lässest du deinen Diener in Friede fahren » (Seigneur, laisse ton serviteur partir en paix)
Ce motet est écrit pour un imposant double chœur. Le texte évoque l’épisode du vieillard Siméon, personnage du Nouveau Testament qui ne veut pas mourir avant d’avoir vu le Christ de ses yeux. Ayant pu réaliser son vœu, il affirme pouvoir s’en aller en paix.

FÉLIX MENDELSSOHN
Psaume 42, « Wie der Hirsch schreit » (Comme se languit le cerf)
Le 28 mars 1837, Félix Mendelssohn se marie. Durant son voyage de noces, il compose ce Psaume 42 comme cadeau de mariage pour son épouse, et continue ensuite de l’enrichir. L’appel d’une âme désespérée qui implore le secours de Dieu semble un thème bien étrange pour un jeune marié, mais le ton retenu et mélancolique de l’œuvre s’accorde de manière surprenante avec l’état d’allégresse du compositeur.

RICHARD WAGNER
Les Maîtres chanteurs de Nuremberg , Prélude Acte III
Éveillez-vous, le jour est proche !

Loin des mythes et légendes chers à Wagner, Les Maîtres chanteurs est son seul opéra comique avec La défense d’aimer (1836). L’un des personnages principaux de cette comédie tendre et joyeuse n’est autre que Hans Sachs, un célèbre maître chanteur qui mit son talent au service de la Réforme.

FÉLIX MENDELSSOHN
Symphonie n°5
La symphonie en ré majeur dite « Réformation » fut composée à Berlin en 1829 et 1830 à l’occasion du tricentenaire de la réforme protestante. Mendelssohn s’est en effet converti au protestantisme en 1816. Déçu par le piètre succès rencontré par cette œuvre, le compositeur a renoncé à la publier. Elle fut heureusement redécouverte après sa mort, et connut alors un bien meilleur accueil. ISABEL WELLER a étudié le chant à l’Université de musique et des arts de la scène de Mannheim et poursuit ses études à l’Université de musique de Fribourg. Elle a remporté le 24e Concours international Louis Spohr à Cassel.

-

Élisabeth RENAULT cheffe du Choeur
Marius STIEGHORST direction
Isabel WELLER Soprano

Samedi 20 20h30 et dimanche 21 juin 16h - Salle Touchard

Réservations et ventes auprès du Théâtre d’Orléans, du mardi au samedi de 13h à 19hTél : 02 38 62 75 30 (à partir de 14h) uniquement hors abonnement
Renseignements ici
Ou via notre billetterie en ligne : www.helloasso.com/associations/orleans-concerts