• 20h30Vendredi 19 novembre 2021
Acheter vos billets

Les Demoiselles d'Afrique

la Scène nationale d'Orléans

Salia Sanou

Figure majeure de la danse contemporaine internationale, Salia Sanou est né au Burkina Faso.

Découvrez le teaser du spectacle

Avant d’intégrer la compagnie de Mathilde Monnier en 1993 au Centre Chorégraphique National de Montpellier, il suit des cours de théâtre et de danse africaine. C’est le début d’une longue carrière faite de rencontres et de voyages. Il crée sa compagnie, Mouvements perpétuels, en 2011 et réalise de nombreuses pièces, dont Du désir d’horizons en 2016. Depuis 2006, il dirige, avec Seydou Boro, le Centre de développement chorégraphique de Ouagadougou la Termitière. Très attaché à la circulation des cultures, dans cette nouvelle création, il réunit sur un même plateau, 6 jeunes danseuses et chorégraphes originaires de Côte-d’Ivoire, du Cameroun, du Burkina-Faso, du Togo et du Mali. En puisant dans chacune de leur dernière création solo ou duo (Ambivalent, Viol voilé, (In)secure, N’mati na Kanié, À qui le tour ?), Salia Sanou conçoit une œuvre composite et collective à la fois, saisissant portrait d’une jeune génération prête à en découdre et, surtout, manifeste artistique sur la place des femmes en Afrique au XXIe siècle. Le deuil, les larmes, la solitude, les traditions aliénantes mais aussi l’ironie et la fantaisie nourrissent l’énergie créatrice de ces 6 femmes. Voici venir la relève de la danse contemporaine africaine.


Salia Sanou et 6 jeunes danseuses et chorégraphes africaines
Chorégraphie, interprétation Ange Aoussou-Dettmann, Agathe Djokam Tamo, Aicha Kaboré, Kadidja Tiemanta, Germaine Sikota, Carmélita Siwa
Mise en scène, dramaturgie Salia Sanou
Adaptation, régie son, lumières Jean-Paul Sari
Régie générale Elvire Tapie
Régie lumière Clara Wagner
Répétitrice Julie Dossavi
Programme Ambivalent d’Aicha Kaboré (Burkina Faso), Viol voilé de Germaine Sikota (Togo), (In)secure de Kadidja Tiemanta (Mali) et Carmélita Siwa (Bénin), N'mati na Kanié d’Ange Aoussou-Dettmann (Côte d’Ivoire), À qui le tour ? d’Agathe Djokam Tamo (Cameroun)
Soutien Goethe Institute


Vendredi 19 novembre 20h30 − Salle Barrault
Tarifs de 5€ à 25€, détails et renseignements ici
Durée 1h30 - Tout public, à partir de 12 ans

Du 17 au 27 novembre, découvrez les Soirées africaines - 4 soirées : musique, danse et cirque