Carte Noire nommée désir

la Scène nationale d'Orléans

Rébecca Chaillon

L’estomac dans la peau, Monstres d’amour et Où la chèvre est attachée, il faut qu’elle broute, sont autant de pièces qui ont su interpeller le public notamment lors des Soirées performances. Questionner la société, challenger nos imaginaires, une seconde nature pour Rébecca Chaillon qui se plaît à nous faire voyager dans des réalités que l’on ne s’autorise pas à entrevoir.

Ainsi, Carte Noire nommée désir commence par une blague sur les boissons chaudes, le colorisme et le colonialisme. On découvre sur scène une communauté de 8 femmes noires entamant un voyage initiatique de réappropriation de leur histoire. Ensemble, les 8 interprètes, multiples mais unifiées, ne cessent de se transformer. Elles sont des "Alice" trop souvent inadaptées au monde et glissent dans un long tunnel avec à chaque bout, leur "affreux-passé" et leur "afro-futur". Elles interrogent l’hypersexualisation et l’exotisation de leurs corps, leur aliénation à la blanchité et l’histoire coloniale, mais aussi les modèles avec lesquelles elles grandissent et leur communauté noire entre besoin de respectabilité et secrets de famille qui brouillent toutes perspectives de projection. Cette œuvre performative d’empowerment n’épargne ni les oreilles ni les yeux.


Compagnie Dans Le Ventre
Texte, mise en scène Rébecca Chaillon
Interprétation Bertoulle Beaurebec, Estelle Borel, Rébecca Chaillon, Aurore Déon, Maëva Husband, Ophélie Mac, Makeda Monnet, Fatou Siby
Dramaturgie Céline Champinot
Assistanat à la mise en scène Olivia Mabounga
Scénographie Camille Riquier, Shehrazad Dermé
Création, régie sonore Elisa Monteil
Création régie lumières Myriam Adjalle
Régie générale, plateau Suzanne Péchenart
Collaborations artistiques Aurore Déon, Suzanne Péchenart, Luz Moreno, Anaïs Silvestro/Tools of food


Mardi 1er mars 22h − Plateau Touchard
Tarifs de 5€ à 10€, détails et renseignements ici
Durée 1h45