Soirées performances

Persona

la Scène nationale d'Orléans

Anne-Sophie Lancelin

Danseuse et interprète notamment pour Thomas Lebrun, Josef Nadj ou encore Daniel Dobbels, Anne-Sophie Lancelin nous livre aujourd’hui un solo chorégraphié par ses soins.

Un solo, certes, mais pour plusieurs danses, 8 pour être exact ! Son titre, Persona est un mot latin qui désigne les masques antiques. C’est à la suite de sa rencontre avec le sculpteur Denis Monfleur que l’idée a germé d’utiliser sur scène, malgré son poids, un masque en diorite verte. En dépit de sa rigidité apparente, le masque révèle plusieurs caractères, visages, tempéraments et états de corps qui laissent à voir des êtres singuliers. Un à un, les masques surgissent et tentent de modifier l’espace scénique, cherchant une autre issue, un autre angle, un autre destin. Puis, les masques tombent… Par bonds, renversements, glissements, les danses et les musiques en lien avec le psychédélisme, donnent un cadre à ces apparitions. Entre trouble et instabilité, elles témoignent du caractère imprévisible de tout devenir.


Compagnie Euphorbia
Chorégraphie, danse Anne-Sophie Lancelin
Sculpture Masque en diorite verte et âme en bois très ancienne de Denis Monfleur
Musiques Electro-choque et Psychedelic Lucas Fagin, Étude pour piano numéro 21 Conlon Nancarrow, Julia dream Pink Floyd, Pop’eclectic Bernard Parmegiani, Chameleon Herbie Hancock
Costumes Cathy Garnier, Géraldine Lancelin


Mercredi 9 mars 20h30 − Salle Barrault
Tarifs de 5€ à 10€, détails et renseignements ici
Durée 55 minutes