Soirées performances, Soirées performances

Lilith

la Scène nationale d'Orléans

Marion Blondeau, Ahmed Ayed

En explorant le mythe de Lilith, considéré comme l’un des premiers mythes de révolte féminine, la chorégraphe Marion Blondeau et le metteur en scène Ahmed Ayed imaginent une performance à la croisée de la danse, des arts plastiques et de la création sonore.

Venu questionner les domestications imposées aux corps féminins et les conditionnements d’une sexualité objectivée par le modèle hétéropatriarcal, Lilith est un rituel. Il opère dans un mécanisme permanent de transformations où des états de corps prennent vie par évocations animales, machiniques ou organiques. S’aventurant vers des espaces enfouis, historiquement réprimés, parfois même bafoués et détournés, l’artiste dessine sous nos yeux les figures de cette énergie sexuelle souvent étouffée, pourtant essentielle à nos élans de vie, et qui ne demande qu’à s’exprimer sans détournement ni injonctions sexistes. Le corps tour à tour contorsionné, désarticulé, augmenté, erre et bascule vers des transfigurations troublantes et dissonantes.


Compagnie 3arancia, Collectif Illicium
D’après une idée de Marion Blondeau
Conception Marion Blondeau, Ahmed Ayed
Chorégraphie, interprétation Marion Blondeau
Mise en scène Ahmed Ayed
Installation, scénographie Justine Bougerol
Création costumes Bastien Poncelet
Création sonore, musicale Deena Abdelwahed
Régie générale Mateo Provost


Jeudi 10 mars 22h − Salle Vitez
Tarifs de 5€ à 10€, détails et renseignements ici
Durée 45 minutes