Ann O'Aro

la Scène nationale d'Orléans

Oreilles voyageuses et esprits curieux, soyez les bienvenus ! En accès libre et une fois par mois, les concerts du samedi ouvrent une fenêtre sur les cultures du monde.

Découvrez l'artiste

Une voix capable d’asséner ou de caresser, une écriture viscérale, une musicalité et une force d’interprétation peu commune, voilà qui pourrait résumer le blues écorché de la réunionnaise Ann O’Aro. Musicienne, chanteuse et écrivaine, l'artiste aime tout ce qui touche au mouvement du corps, des rythmes et de la voix. Son écriture sauvage s'imprègne des langages accidentés ou des tics langagiers : une fulmination poétique branchée sur les tabous insulaires et les émotions fortes, la violence sexuelle, l’inceste et la passion amoureuse. Comme dans Kap Kap, une de ses chansons écrites dans le créole de son île natale. Un fonnkér cru et cinglant qui décrit l’étreinte d’un père incestueux, qui embrasse la folie et la violence d’une pulsion criminelle dans toute sa banale sauvagerie. Au travers de cela, le chant d’Ann jaillit, un chant qui plonge dans la réalité et n’a pas peur des ombres.


Ann O'Aro
Chant, percussions Ann O'Aro
Percussions, chant Bino Waro
Trombone, chant Teddy Doris
Album Longoz


Samedi 25 mars 15h − Hall du Théâtre
Gratuit
Durée 1h environ