Retour sur le site du théâtre
  • 20h30Vendredi 01 février 2019
  • 20h30Samedi 02 février 2019

Quand j'ai vu mon ombre vaciller

la Scène nationale d'Orléans

Mélanie Perrier

Dans les danses que conçoit Mélanie Perrier, la dimension sensible prime, plutôt que la réalisation de belles images. Toute une expérience s’offre aux spectateurs : dès l’entrée du théâtre, un « nuage sonore » introduit sa nouvelle pièce, Quand j’ai vu mon ombre vaciller.

Interview de la chorégraphe Mélanie Perrier et du violoncelliste Gaspar Claus pour RCF Loiret

Teaser de la pièce Quand j'ai vu mon ombre vaciller

Dès l’entrée du théâtre, un « nuage sonore » rassemblant une constellation d’histoires d’accompagnement recueillies par l'artiste, à écouter « aux bras de l’autre », puis la pièce dans laquelle on rentre comme dans une hypnose. Elaborée comme une installation chorégraphique, ce trio féminin en compagnie du violoncelliste Gaspar Claus est une ode sensible et plastique tout ceux qui nous accompagnent. Elle met en doute les présences et joue la musique en live. Ce qui les anime est la sensation profonde de l’accompagnement, et des gestes qui traduisent cela. Attentive, ouverte au-delà des studios et des scènes, cette idée de l’art, finalement solidaire, rappelle que la danse a pour capacité première le pouvoir de relier les êtres, en esprit et en corps.

-
Déroulement de la soirée
Dès 19h30 : Le Nuage sonore - Salle Le Kid à partir de 19h30 chaque soir, avant le spectacle
L’expérience pour le spectateur commence hors plateau avec le nuage sonore, constellation d’une trentaine de récits glanés autour d’accompagnement. Pendant un an, la chorégraphe a recueilli des petites et grandes histoires et expériences de personnes, pour constituer un paysage de l’accompagnement aujourd’hui. Le spectateur est invité à pénétrer un espace sombre et aller à la rencontre de ces voix tout en faisant l’expérience incarnée d’autres présences alentours. Il faudra donc pour chacun s’approcher pour les entendre, les trouver, savoir d’où elles nous parlent, comprendre où elles nous regardent.

Dès 20h30 : Spectacle, méditation chorégraphique - Salle Vitez

Dès 21h30 : Découverte de l’édition limitée Ces souffles qui nous accompagnent, prolongement graphique du spectacle, proposé à l’issue du spectacle - Hall
Une édition graphique de 70 dessins sera proposée pour prolonger l’expérience du spectacle. Entre résonances et métaphores de ce qui se joue sur le plateau, les dessins ont été réalisés en parallèle de la création, par des enfants, des personnes âgées, des danseuses, des personnes en situations de handicap… Ce recueil permet à sa manière de prolonger l’expérience du spectacle, d’inscrire des présences en hors champ et de vous poser en retour cette ultime question : Quels sont ceux et celles qui vous ont donné du souffle jusqu’ici ?

-
Nos rendez-vous
Vendredi 1 février à l'issue du spectacle - Salle Vitez, Théâtre d'Orléans
Rencontre avec Mélanie Perrier, conceptrice du spectacle

-
La Compagnie Deuxminimum

Conception, chorégraphie Mélanie Perrier
Compositeur, violoncelliste live Gaspar Claus
Créateur, artiste lumière Jan Fedinger
Interprétation Marie Barbottin, Laurie Giordano, Julie Guibert
Assistante, consultante en Analyse Fonctionnelle du corps dans le Mouvement dansé et soin des interprètes Nathalie Schulmann, Marine Combrade
Spatialisation sonore Nicolas Martz
Maquillage Sylvain Dufour

-
Vendredi 1er, samedi 2 février
20h30 − Salle Vitez
Tarifs de 10€ à 20€
Durée 1h environ