Retour sur le site du théâtre
  • 20h30Vendredi 05 octobre 2018
Acheter vos billets

Quatuor Diotima #1

la Scène nationale d'Orléans

Le quatuor à cordes représente la quintessence de la musique, au sens même où il oblige les compositeurs à se soustraire aux facilités d’écriture pour se concentrer sur l’écriture musicale.

Ecoutez et découvrez le Quatuor Diotima

Ce premier concert de la saison fera entendre le célébrissime quintette La Truite de Franz Schubert et sera l’occasion d’écouter de nouveau Maroussia Gentet, lauréate du Concours International de piano d’Orléans 2018. La première partie de ce concert est consacrée à la musique de notre temps, avec la création mondiale du quatuor de Philippe Hurel, l’un des plus remarquables compositeurs français, fin connaisseur du genre « quatuor ». Issu du courant spectral, il est cependant impossible de le réduire à cette école. Son écriture est d’une grande inventivité rythmique, en s’amusant des codes, des « régularités » habituelles. Vient ensuite Brains de Misato Mochizuki. Elle est japonaise et partage son temps entre Paris et Tokyo. Cette double appartenance influe sans aucun doute sur son style si personnel, qui allie côté français, sens de la couleur et virtuosité, et côté japonais, tranchant et délicatesse.

-
Quatuor Diotima

Violon 1 Yun-Peng Zhao
Violon 2 Constance Ronzatti
Alto Franck Chevalier
Violoncelle Pierre Morlet
Piano Maroussia Gentet (lauréate du 13e Concours international de piano d’Orléans)
Contrebasse Yann Dubost

Philippe Hurel New Piece For String Quartet
Misato Mochizuki Brains
Franz Schubert Quintette piano et cordes La Truite

-
Vendredi 5 octobre
20h30 − Salle Barrault
Tarifs de 10€ à 20€
Durée 1h30 environ