• 20h30Jeudi 10 octobre 2019
Acheter vos billets

Quatuor Diotima #1

la Scène nationale d'Orléans

Beethoven et la modernité #1

L’opus 127 ouvre cette intégrale des quatuors de Beethoven. Cette œuvre est la première de ce que l’on appelle «les derniers quatuors». Composé entre 1823 et 1825, il est séparé de 14 ans du précédent quatuor, ce qui en fait la plus longue interruption dans l’écriture pour quatuor dans la vie de Beethoven.

Écoutez le Quatuor Diotima

Œuvre au lyrisme irrésistible, elle est néanmoins déroutante à la première écoute : se mêlent une impression de familiarité avec un sentiment de quelque chose de nouveau, d’inhabituel, d’une étrangeté fascinante qui s’affirmera avec les quatuors suivants, en particulier le quatuor opus 132 en cinq mouvements dont le sublime « chant de reconnaissance à la divinité ». Ce premier concert de la série invite Clara Iannotta, l’une des plus brillantes compositrices italiennes de sa génération. Son sens de la forme, son travail hyper sophistiqué et esthétiquement magnifique sur les timbres sont un contrepoint parfait aux deux quatuors présentés dans ce programme beethovénien.


Quatuor Diotima
Violon 1 Yun-Peng Zhao
Violon 2 Constance Ronzatti
Alto Franck Chevalier
Violoncelle Pierre Morlet

Ludwig van Beethoven Quatuor opus 127, Quatuor opus 132
Clara Iannotta Dead wasps in thejam-jar (III)


Jeudi 10 octobre
20h30 − Salle Vitez
Tarif de 5€ à 21€
Durée 1h30 environ

Vous pouvez assister aux 7 concerts du cycle Beethoven et la modernité au tarif préférentiel de 70€ en souscrivant le Pass Beethoven