Retour sur le site du théâtre
  • 20h00Jeudi 31 mai 2018
Actions culturelles

Sessions 10

la Scène nationale d'Orléans

Restitution des actions artistiques et culturelles

Cela fait 10 saisons que la Scène nationale d'Orléans développe un important programme d'actions artistiques et culturelles et des ateliers de création et de transmission. Soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, Sessions, permet à des classes de collèges, de lycées et de conservatoires de travailler tout au long de l’année avec un artiste et de présenter ce travail sur le grand plateau de la salle Touchard. Pour cette édition anniversaire, les projets autour de la danse et de la musique seront réalisés avec les artistes Cécile Loyer, Daniel Larrieu, Jérôme Combier et Fabrice Pruvost, Adrien Chennebault et Sylvain Lemêtre.

Un Passant considérable de Fabrice Pruvost et Jérôme Combier

Éclat, lui, d’un météore, allumé sans motif autre que sa présence, issu seul et s’éteignant. Tout, certes, aurait existé, depuis, sans ce passant considérable, comme aucune circonstance littéraire vraiment n’y prépara : le cas personnel demeure, avec force, voilà comment Stéphane Mallarmé évoquait Arthur Rimbaud (Lettre à Harrison Rhodes, avril 1896). Les puissants mots de Mallarmé sur ses souvenirs du personnage et du poète Rimbaud révèlent tant un choc admiratif que l'influence poétique qui s'imposent encore à nous aujourd'hui : une influence si particulière que, cette allusion faite, par exemple, on se taise, énigmatiquement et réfléchisse, comme si beaucoup de silence, à la fois, et de rêverie s’imposait ou d’admiration inachevée. Comment nous aussi, adolescents d'aujourd'hui et d'hier, résister à la tentation de réinterroger encore et toujours cet adolescent considérable qui subjugua à 17 ans le cercle de quelques poètes durant un fameux dîner avec pour seul bagage Le Bateau ivre, Les Assis, Les Chercheuses de poux ou encore Premières communiantes ? A en constater notre éternelle stupéfaction, ce passant considérable, n'est pas prêt de s'arrêter de passer comme ce dernier mot de Mallarmé pourrait encore nous le laisser entendre : un enfant trop précocement touché et impétueusement par l’aile littéraire qui, avant le temps presque d’exister, épuisa d’orageuses et magistrales fatalités, sans recours à du futur .


Avec
les élèves du Lycée Voltaire d’Orléans (1re option théâtre obligatoire et facultative)
Faharia Adana, Elisa Allion, Marion Di Bartoloméo, Louis Girault-Blanchard, Paola Iafrate, Audrey Landron, Clara Molandre, Capucine Morvan, Pauline Richard, Raphaël Rousseau, Tiffany Skrzyniarsk, Lucie Van-Brussel, Maxence Vergé, Corine Xiong
Remerciements à Delphine Urban et Aurore Delmas, professeures de théâtre - Perline Feurtey, chargée de développement de l’Ensemble Cairn


Faire des choix
de Sylvain Lemêtre et Adrien Chennebault

Dans le cadre de leurs résidences « Artistes associés » à la Scène nationale d’Orléans, le Tricollectif et l’Ensemble Cairn s’associent pour un projet d’échange et de partage pédagogique adressé à la classe de percussions de Laurence Chave du Conservatoire et de la classe de batterie de l’école Musique et Equilibre d'Orléans. Ce projet invite les deux artistes, Adrien Chennebault et Sylvain Lemêtre, à intervenir sur une saison auprès d’élèves de ces deux classes. Ces deux musiciens ont à cœur de faire cohabiter les pratiques musicales découlant de l’écriture et de l’oralité. A tous les deux ils englobent un travail riche, pluridisciplinaire et complémentaire. Quelle que soit la pratique, ils donneront de l’importance au mimétisme et à l’intégration profonde des apprentissages par la répétition. Les élèves batteurs et percussionnistes travailleront une pièce instrumentale et vocale intitulée Faire des choix de Sylvain Lemêtre, orchestrée à cette occasion pour vibraphone, marimba, basse, batterie, sabar et textes parlés. Joute rythmique, opposant le Oui et le Non et vice versa, d’abord en duo, puis en tutti, puis en chanson, puis en hip hop… Ils se sont initiés également à la pratique du sabar, instrument de prédilection de la culture sociale musicale sénégalaise. Ce tambour tend à imiter la parole et sert à porter le sens des histoires, contes et autres conseils proférés dans le sphère sociale. Au cours des séances, il a été l’occasion d’aborder les notions de polyrythmie, de tutti rythmiques et d’inviter chacun des élèves à s’interroger sur sa place au sein d’une construction musicale collective dans des conditions scéniques professionnelles.


Avec
les élèves des classes de percussions et batteries du Conservatoire de Rayonnement Départemental d'Orléans
Gaspard Bidault, Pierric Bouchet, Amaoury Chau, Alix Coutin, Vivien Fedrigo, Maël Guerin, Yoël Richard, Tom Tardif, Pauline Thebaut
et de l'école de musique Musique & Equilibre
Manuel Alonso, Jules Jublot
Remerciements à Laurence Chave, professeure de percussions au Conservatoire – Céline Blondeau, professeure de percussions au Conservatoire - Françoise-Hélène Maupaté, responsable de l’action culturelle du Conservatoire – Perline Feurtey, chargée de développement de l’Ensemble Cairn


Kartographie
de Cécile Loyer

Kartographie est une performance imaginée par Cécile Loyer mais inventée et interprétée par les 21 élèves de la classe 5ème CHAM (Classe à Horaires Aménagés Musique) du collège Jeanne d'Arc. Elle s’est construite en s'appuyant sur les modalités et les supports de création de Monde à l'envers, prochaine pièce de la chorégraphe, pour 6 danseuses de Bharata Natyam. A partir de cartes réelles et imaginaires de la Région Centre et du Tamil Nadu (Inde), les danseurs parcourent seuls et en groupe des chemins invisibles pour les spectateurs mais précis et incontournables pour eux. Sur ces traces, ils explorent et inventent des rythmes et des chants, mais aussi ils partagent et transforment leurs mouvements et leurs pas.


Avec
les élèves du Collège Jeanne d'Arc d'Orléans (5ème CHAM – Classe à Horaires Aménagés Musique)
Sarah Adoukonou, Paloma Alves Duflot, Clément Andreu, Allaina Arneton, Andréa Ballanger, Léo Bellair, Ilona Brosse, Luna De Renty, Ethan Debaque, Manon Deweer, Gaspar Estiot, Rosalie Falvisaner, Lysia Harchaoui, Jean-Marc Kouakou, Diego Marino, Johanna-Bernadette Nseka, Lucile Pinet, Juliette Pithon, Arthur Rodene, Elise Rousseau, Romane Surget
MusiquesBranches break, Gogo Penguin et Un autre monde du groupe Téléphone
Remerciements à Philippe Boutonnet, professeur de musique


Projet Aux Arts, Lycéens et Apprentis !

Dans le cadre de son projet régional, la Région Centre-Val de Loire propose, en partenariat avec le Rectorat de l’Académie d’Orléans-Tours : Aux Arts, Lycéens et Apprentis !. Lancée au cours de l’année scolaire 1999-2000, cette opération est reconduite pour 2017-2018. Elle soutient, encourage les pratiques artistiques et met en valeur les réalisations des élèves dans tous les domaines artistiques et culturels (arts plastiques, musique, théâtre, danse, photographie, cinéma-audiovisuel, patrimoine, livre et lecture…) développés avec leurs professeurs, en partenariat avec des artistes ou des structures culturelles.

1+2+3+4 de Daniel Larrieu

Retrouver des étudiant(e)s d'un établissement horticole me permet d'opérer une boucle temporelle et artistique. C'est en effet dans un établissement de formation professionnelle, il y a plus de 40 ans, que j'ai rencontré la danse contemporaine. A la Mouillère, l'idée a été de rassembler des personnes volontaires et désireuses de faire l'expérience du geste dansé. J'ai construit un jeu, à la fois textuel et corporel, qui permet à chacun de faire danser un personnage. J'ai lu à cette occasion le livre passionnant La Vie des plantes de Emanuele Coccia qui remet le monde végétal au centre de sa réflexion philosophique !Les costumes de camouflage sont pour les chasseurs, une certaine manière de disparaître dans la nature, les motifs de fleurs des foulards et les motifs panthères sont là pour éclairer la silhouette de chacun(e). Pour honorer la commande, j'ai pensé à une version singulière des Quatre Saisons de Vivaldi repris par Max Richter remix par NYPC… Et nous avons travaillé et laissé germer l'imaginaire, la fantaisie, la créativité, le commun, en dansant. Daniel Larrieu


Avec
les élèves du Lycée horticole de la Mouillère d'Orléans (internes de 4ème, 2nde, 1er et Terminale - Aménagements paysagers, Production horticoles, STAV – Sciences et Technologies de l'Agronomie et du Vivant)
Dorine Barbosa, Tom Belier, Louis Boile, Valentine Bourgeois, Marine Chene, Laurine Crosnier, Lucile Denis, Mélina Maigan, Tommy Rocher, Chloé Rollion
Costume, chorégraphie, lumière Daniel Larrieu
Musique Max Richter, NYPC REMIX, Vivaldi Les Quatre Saisons
Remerciements à Vanessa Montella et Souhila Le Denmat, conseillères d’éducations – Frédéric Thomasette, ancien responsable de la vie scolaire – Claire Renard, responsable financière – Pierre-Alexandre Swistek, directeur adjoint – Jean-Philippe Audrain, directeur

La Scène nationale d’Orléans est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication/Drac Centre, la Ville d’Orléans, la Région Centre-Val de Loire – Saison 17/18


Jeudi 31 mai 20h - Salle Touchard
Gratuit
Durée 2h environ